Présentation

La société Européenne de Traitement des Eaux est née de la volonté de diversification de la société MORALES créée en 1977 et spécialisée dans la chaudronnerie traditionnelle et les travaux pétroliers.

En plus des réalisations traditionnelles tels les postes de chargement des camions citernes ou les réseaux incendie, la société a étudié et réalisé pour ses clients pétroliers et gaziers, des installations spécifiques de traitement et recyclage des eaux industrielles ou de ruissellement (FINA, British Petroleum, BUTAGAZ,…).

Depuis une vingtaine d’années, les nombreuses réalisations dans le domaine des piscines municipales et parcs aquatiques (hydrauliques/traitement des eaux) ont permis à la société E.T.E. de mettre en place, en parallèle d’équipes de terrain mobiles et compétentes, une nouvelle structure capable d’innover technologiquement à partir des données acquises sur le terrain.
Un Département de Recherche et Développement regroupant ingénieur et chercheur a ainsi été créé.

Plusieurs brevets de procédés mis au point par la société ETE ont été déposés.

La compétence ainsi que l’esprit rigoureux de la société ont permis de tisser des liens étroits avec les universités (Perpignan, Montpellier, Toulouse, La Rochelle) et les organismes de recherche (CIRAD, CNRS) grâce au pôle Transfert de la région Languedoc-Roussillon. Ces collaborations se sont concrétisées à plusieurs reprises par des développements de procédés innovants; traitement des effluents vinicoles (ETE/USTL), hygiénisation des boues de stations d’épurations biologiques et fosses septiques (ETE/CIRAD), procédé de désinfection électrochimique de l’eau.

Plusieurs marchés ont été remportés à l’étranger notamment au Maghreb dans le domaine du recyclage et de la valorisation des déchets comme par exemple en Egypte (Services Sanitaires GOVS-abattoir d’ El Fayoum/El Azad, Beni Souef Road).
De nombreux voyages à l’étranger ont fait prendre conscience à la société de l’importance des problèmes de mauvaise qualité des ressources en eau disponibles pour certaines populations.

Cette eau destinée à l’alimentation humaine et notamment aux populations plus fragiles (cantines, hôpitaux, écoles, hôtels,…) est souvent polluée par manque d’assainissement; une simple microfiltration sur des membranes robustes et à durée de vie élevée peut suffire à retenir parasites et souches bactériennes.

Suite à cette constatation, deux années de recherche et développement ont permis à ETE de mettre sur le marché étranger plusieurs gammes d’unités mobiles de potabilisation (clarification/désinfection) de l’eau dans plusieurs pays en voie de développement, pour la plupart en amont de stations de conditionnement d’eau potable (bouteilles, carafons,…) : Sénégal, Maroc, Mexique, Colombie, Kazahkstan,…

Dans un souci de diminution des coûts de fonctionnement électriques de nos unités mobiles, nous avons développé et breveté un système innovant d’électrolyse de l’eau appelé activ’H2O. Ce système permet de diminuer la puissance installée par deux, autorisant de ce fait l’alimentation électrique par panneaux solaires ou éoliennes.
Il permet également de générer électrochimiquement un désinfectant rémanent assurant ainsi la protection de l’eau contre les recontaminations microbiologiques de l’eau jusqu’aux points d’usage (dans les canalisations et dans les éventuelles cuves de stockage).
Pour les eaux ne nécessitant pas de clarification, ce système permet de proposer une solution simple et économique pour potabiliser une eau par simple couplage à une pré filtration (sable, cartouche).

Domaines d’activités

Traitement des eaux

E.T.E. conçoit, fabrique, installe et distribue des systèmes de traitement sans ajout de produit chimique.

Piscines collectives

E.T.E. équipe et aménage les bassins et les locaux techniques des piscines collectives.

Chaudronnerie – Tuyauterie

E.T.E. fabrique sur mesure toute pièce métallique chaudronnée et parties de tuyauteries.

Retour en haut de page